Netgothfr - Chroniques



N°: 53

IN THE NURSERY + DARK SANCTUARY

20 Mai 2003, La Locomotive, Paris (75)


Les photos figurant dans cette chronique ne sont pas libres de droit. Prière de bien vouloir contacter le photographe pour toute utilisation.
The pictures contained in this report are copyrighted. Please contact their owner for any use.





(Photos et vidéos par Richter, chronique par Renaud)


Des atmosphères néoclassiques, crépusculaires et feutrées de Dark Sanctuary aux percussions martiales mâtinées de pop et de sonorités electro des géants de In The Nursery, la soirée s'annonçait tout simplement passionnante et à même de contenter un vaste panel de sensibilités musicales. Dont acte.


LE CONCERT DE DARK SANCTUARY





Trois albums (plus un mini LP "Funeral Cry") et un set en deux parties pour la formation française qui su rapidement attirer à elle les tempéraments saturniens et les cœurs assoiffés de noirceur symphonique. Une heure environ d'un voyage mené sous des cieux mélancoliques d'encre et de pourpre par Eliane et Marguerite, Hylgaryss, Dame Pandora, Arkdae et Sombre Cÿr.

Le premier acte fut consacré à des interprétations aux orchestrations plus riches et le second, après un bref interlude, à des compositions acoustiques. Au final, une prestation à la fois contemplative et enthousiasmante qui, de "Vie Ephémère" à "L'Arrogance" transporta les amateurs d'Elend et d'Arcana dans "L'Autre Monde".


LE CONCERT D'IN THE NURSERY





Après une prestation certes grandiose, mais par trop impersonnelle, par trop distante lors du festival Purple Moon de Gent, on attendait beaucoup d'une nouvelle rencontre dans un lieu plus confiné, plus propice à un réel échange. De fait, ce soir-là la prestation fut bien plus chaleureuse, merveilleusement introduite qui plus est par le set envoûtant de Dark Sanctuary. Pour mémoire, la discographie de In The Nursery couvre les seize dernières années et illustre un désir constant de progrès et d'expérimentation : technologie moderne, sonorités electro, arrangements classiques et percussions d'orchestre pour une musique aux accents tantôt abruptes et martiaux, tantôt pop et enlevés.

Aux côtés des jumeaux Nigel et Klive, majestueux, Dolores nous présenta leur nouveau percussionniste aux faux airs de jeunot en comparaison avec Q le baroudeur. Ceci dit, malgré un charisme moindre, il s'acquitta de sa tâche avec brio. Un set lancé avec "Praxis", "New Religion" et "Hymne Noir, martelé sur "Bombed", "Concept", "Allegory" (entre autres) et achevé en rappel et en pluie de cotillons argentés sur "A Valediction" et "Salient".

Introduite toute en douceur et en mélancolie par Dark Sanctuary, poursuivie sur les percussions de In The Nursery, voilà une soirée qui aura permis de mettre à l'honneur une scène par trop méconnue dans l'hexagone : inspirée, riche, sombre, triste et belle comme une lune pleine. Dieu que les murs de Paris sont gris...

Sepul-râle-ment vôtre,

Renaud / evil.muffin.666


LES VIDEOS
(Clic droit et "Enregistrer la cible sous" conseillé / Right clic and "Save target as" recommended)

Ces extraits vidéos sont à titre d'illustration et leur qualité sonore n'est pas représentative du groupe en concert / These small video excerpts are for promotional use only and the low-fi sound is not representative of the band quality in live !


LE CONCERT DE DARK SANCTUARY




LE CONCERT D'IN THE NURSERY




Ci-dessous deux videos intégrales du concert: "L'Autre Monde" de DARK SANCTUARY (21 Mo) et "Allegory" d'IN THE NURSERY (22 Mo).




Tschüß !

RICHTER

Nous ne sommes pas responsables des photos et vidéos.Celles-ci ne sont pas hébérgées chez nous, mais sur les sites des photographes qui les ont prises.Pour tout problème concernant une photo ou une vidéo, merci de contacter directement le photographe par mail et de mettre en copie webmaster@netgoth.fr en précisant le titre de la chronique.

Pour tout problème, commentaire, remarque, soumission de texte ou autre, concernant le texte d'une chronique, contacter webmaster@netgoth.fr en précisant le titre de la chronique.

Retour à l'index de la catégorie