Netgothfr - Chroniques



N°: 139

DIVE + KL + DOLLS OF PAIN

19 Février 2005, Salle Saglio, Strasbourg (67)


Les photos figurant dans cette chronique ne sont pas libres de droit. Prière de bien vouloir contacter le photographe pour toute utilisation.
The pictures contained in this report are copyrighted. Please contact their owner for any use.





(Photos et vidéos par Richter, chronique par Fetish Mistress)


Les strasbourgeois de Cortex Records sont de retour avec une nouvelle édition de leur Activate Mix Party. Au programme cette fois, trois live acts et du dancefloor. Une sacrée soirée en perspective.


LE CONCERT DE DOLLS OF PAIN









C’est à Dolls Of Pain, groupe alsacien de dark wave éléctro d’ouvrir le bal. Voilà un an que le combo ne s’est pas produit dans sa région. Après avoir exporté avec succès leur musique en Belgique, les revoilà devant le public strasbourgeois. Après une incontournable intro (un poil longue à mon avis) les titres formatés pour le dancefloor s’enchaînent au grand bonheur de Stéphane, leur guitariste, véritable showman qui met l’ambiance tout le concert durant. Laurent, le chanteur manque un peu d’énergie mais assure ses parties vocales en y mettant le charme et la rage nécessaire. Quelques morceaux inédits sent interprétés, dont l’instrumental « Electrolude » avec un Stéphane plus déchaîné que jamais se jetant sur les claviers de ses amis. Un très bon concert salué comme il se doit.

La setlist : Intro, Forgotten dream, Torture, Misery, Vision fetish, Electrolude, New god, Join pain, It's coming, Sworn enemy. Rappel : Kannst du.


LE CONCERT DE KL



KL, chanteur du groupe Neon Cage Experiment, a la dure tâche de passer juste avant Dive. C’est une des premières prestations live de son projet solo. Un ordinateur portable, un micro et lui, voilà de quoi se compose l’univers de KL. Je respecte totalement les gens qui veulent faire cette musique de genre, mais là j’ai du mal à accrocher. Des morceaux très (trop ?) calmes pour commencer, plus rythmés ensuite, aux textes français introspectifs. KL a certes une très belle voix, mais il manque ce petit je-ne-sais-quoi de magie pour faire véritablement décoller le concert.

La setlist : Face of pain, Les pas, Plaint-chant, Already dead, Angels to others, A man.


LE CONCERT DE DIVE





Assurément l’événement de la soirée, Dirk Ivens en personne. Dés l’extinction des lumières et le lancement du mini-disc la foule se masse contre la scène, et le public se met à bouger en rythme. Dirk sait se mouvoir sur scène et interprète bien ses morceaux. Mais là encore je trouve qu’un type seul avec ordi ou mini-disc, ça ne fait pas vraiment live… dommage. Avec un musicien (au moins) ce concert aurait gagné en crédibilité à mes yeux. Cette forme de prestation est tout de même un concept que le Belge maîtrise parfaitement. Du hit et des nouveaux morceaux, les fans sont comblés.

La setlist : Your god, Lost inside you, This is me, Lies in your eyes, Dark room, Wake up screaming, Bloodmoney, Power of passion, Behind the sun, Pain and pleasure, No nothing, Rocket USA. Rappel : Snakedressed, Sufferhead.

Après toutes ces bonnes choses la soirée connaîtra un petit moment de battement, le temps que les DJs motivent le monde présent. Ce n’est qu’au moment où nous envisageons de rentrer que le dancefloor se remplira doucement. La neige tombe et le ciel s’éclaire déjà alors qu’il n’est que 2 heures du matin. L’Alsace nous surprendra toujours.

Fetish Mistress


LES VIDEOS
(Clic droit et "Enregistrer la cible sous" conseillé / Right clic and "Save target as" recommended)

Ces extraits vidéos sont à titre d'illustration et leur qualité sonore n'est pas représentative du groupe en concert / These small video excerpts are for promotional use only and the low-fi sound is not representative of the band quality in live !


LE CONCERT DE DOLLS OF PAIN




LE CONCERT DE DIVE




Tschüß !

RICHTER

Nous ne sommes pas responsables des photos et vidéos.Celles-ci ne sont pas hébérgées chez nous, mais sur les sites des photographes qui les ont prises.Pour tout problème concernant une photo ou une vidéo, merci de contacter directement le photographe par mail et de mettre en copie webmaster@netgoth.fr en précisant le titre de la chronique.

Pour tout problème, commentaire, remarque, soumission de texte ou autre, concernant le texte d'une chronique, contacter webmaster@netgoth.fr en précisant le titre de la chronique.

Retour à l'index de la catégorie